Accueil > Informations > Lettre aux parents - 16 avril

Lettre aux parents - 16 avril

lundi 20 avril 2020

Chers parents,

Déjà 5 semaines que nous sommes loin de vous... Elles se sont écoulées avec leur lot de bonnes et de mauvaises nouvelles. Nous vivons une crise sanitaire majeure qui bouleverse la vie de chacun d’entre nous.

Depuis la fermeture de l’école, il vous a fallu faire classe à la maison, dans des conditions parfois complexes. Nous avons essayé de vous y aider en répondant au mieux à vos demandes, en vous conseillant, en imprimant pour vous, tout en instaurant la garderie pour les personnels hospitaliers. L’utilisation des réseaux (souvent saturés) et des nouvelles technologies nous a permis de garder le contact avec vous et de faire au mieux pour le suivi des élèves. Félicitations à vous tous pour avoir gardé le cap.

La réouverture de l’école semble programmée...
Bon nombre d’entre vous, êtes en questionnement sur la reprise du 11 mai.
En effet, Monsieur le président de la République a annoncé lors de son allocution du lundi 13 Avril une réouverture des écoles le 11 mai : "nous rouvrirons progressivement les crèches, les écoles, les collèges, les collèges et les lycées." Le mot  "progressivement" a tout son sens dans cette phrase prononcée par le Président. Le gouvernement travaille actuellement sur les modalités de cette priorité, mais nous n’en connaissons pas au jour d’aujourd’hui les modalités... Nous ne manquerons pas de vous en informer dès que nous en saurons d’avantage... Très certainement après le 4 Mai...

A l’heure qu’il est, l’heure des vacances certes un peu particulières, va sonner pour vos enfants. Il est important que nous nous reposions tous et que nous gardions confiance, pour continuer de traverser cette situation avec sérénité...
L’accès au bois étant interdit, un seul tableau d’affichage reste accessible, celui situé sur le parking côté crèche. C’est ce tableau qui me servira pour vous informer au fur et à mesure de l’avancée des débats.
Portez vous tous bien

L’équipe enseignante.