Accueil  | Découvrir Toulenne |  Vos élus, votre mairie |  Au quotidien  |   Démarche Agenda 21   |  Informations   |  Contact

Accueil > Démarche Agenda 21 > L’eau > L’eau potable

L’eau potable

dimanche 11 mars 2012, par Dominique

PRÉSERVONS L’EAU POTABLE


Sans eau potable, pas de vie. Or, le constat est alarmant : 1.5 milliards de personnes dans le monde ne disposent pas d’accès à l’eau potable. Plus de trente mille personnes meurent chaque jour à cause de problèmes de santé liés à l’eau.

Aujourd’hui, il n’y a pas de politique mondiale de l’eau. L’avenir de l’eau est laissé aux mains d’entreprises privées dont la raison d’être est de faire de l’accès à l’eau une source de profit.
L’eau présente sur terre est la même depuis la création de notre planète, il y a 4 milliards d’années. L’eau y est abondante mais 97 % d’eau est salée, 2% est bloquée sous forme de glace. Il ne reste donc qu’1% d’eau douce qu’il convient de préserver.

En France, grâce à une présence d’eau potable souterraine suffisante et à la technologie des réseaux de distribution, la majorité des personnes dispose d’un accès à l’eau. Le confort a entraîné une augmentation des consommations : 60 à 80 litres d’eau par douche, 150 à 200 litres par bain, 6 à 12 litres par chasse d’eau, sans oublier le lave-linge, 50 à 100 litres d’eau, le lave-vaisselle, 20 à 40 litres d’eau, mais aussi le rejet de produits polluants de plus en plus nombreux dans les égouts.
La consommation d’eau en bouteille a doublé en 20 ans. Pourtant, l’eau du robinet est 100 fois moins chère et son impact environnemental est 1000 fois moindre. La qualité de l’eau du robinet est assurée par des contrôles réguliers des services de santé et d’environnement des DDASS (Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales).

D’OU PROVIENT L’EAU QUE NOUS CONSOMMONS A TOULENNE ?

L’eau qui arrive dans nos robinets est prélevée par un forage profond dans la nappe éocène. Cette nappe est formée par de l’eau de pluie tombée sur le bassin situé entre le Massif central, les Pyrénées et l’océan. L’eau de pluie que nous buvons date de l’époque de l’homme de Cro-Magnon, il y a 20 000 ans.
L’eau potable est vitale et précieuse. Sa gestion et sa sauvegarde demeurent depuis plusieurs années au cœur des préoccupations des élus de Toulenne.

QUELS SONT LES PROJETS POUR ECONOMISER L’EAU DE L’EOCENE ?

Afin d’économiser l’eau de la nappe éocène, le syndicat des eaux de BARSAC, PREIGNAC, TOULENNE qui assure la gestion et la distribution de l’eau potable a engagé une étude de recherche d’eau de substitution. Les conclusions de cette étude montrent que nous pouvons prélever plus de 25% du volume consommé soit 80 000 m3 dans les alluvions de la Garonne. Cette solution permettrait d’économiser l’eau de la nappe éocène mais nécessiterait des investissements importants.
Le syndicat des eaux va également engager des travaux de sectorisation du réseau afin de réduire les pertes d’eau potable.
Economies espérées : 15 à 20 000 m3 par an.

OU VA L’EAU POTABLE APRES UTILISATION DANS NOS MAISONS ?

Plus de 90% de la population de Toulenne est raccordée au réseau collectif. Les eaux usées sont acheminées par des canalisations vers la station d’épuration qui est située Route des Bords de Garonne à Toulenne. Arrivés à la station, les effluents sont dirigés vers le local des prétraitements (dégrillage automatique à 6 mm, dessableur dégraisseur) où les éléments grossiers ainsi que le sable et la graisse sont extraits. L’effluent rejoint ensuite gravitairement le traitement biologique par boue activée où la microfaune présente naturellement dans les eaux brutes se charge de dégrader la pollution grâce à un développement « boosté » par des périodes d’aération et de non aération des effluents. Puis le clarificateur termine le traitement en permettant la séparation eau épurée-boues. A l’issue de cette séparation les effluents sont comptés, analysés hebdomadairement, avant d’être rejetés à la Garonne.

QUEL EST LE PRIX DE L’EAU ?

En 2010, le prix moyen de l’eau potable plus l’eau assainie en Gironde était de 3.40 € HT le m3 pour une consommation de 120 m3. En 2011, à Toulenne, le prix du m3 de l’eau potable plus eau assainie est de : 2.76 € HT.

QUELS SONT LES PROJETS DE LA COMMISSION AGENDA 21 A TOULENNE ?

Comme nous venons de le voir, l’eau potable est vitale et précieuse. Sa gestion et sa sauvegarde demeurent depuis plusieurs années au cœur des préoccupations des élus de Toulenne. C’est pourquoi, la commune entreprend des actions pour diminuer la consommation d’eau potable :

  • Pose de boutons poussoirs à débit réduit, aux endroits favorables.
  • Arrosage des terrains de sport et des plantations avec de l’eau du forage non profond.
  • Mise en place de brise-jets sur différents lieux propices comme les vestiaires, les sanitaires du complexe sportif.
  • Encourager la population à poursuivre les efforts pour économiser l’eau potable en les incitant par exemple à s’équiper de récupérateur d’eau de puits pour arroser les jardins.

Dans cette optique, la commission Agenda 21 de Toulenne composée d’élus et de volontaires s’attache à trouver les solutions les mieux adaptées aux usages.

Enfin, chacun d’entre nous doit prendre conscience que l’eau est une ressource fragile et que pour la transmettre en bon état à nos enfants, il faut la protéger.